Author Archives: Busuttil

  • -

Pourquoi le contacteur jour/nuit ne fonctionne plus ?

Category:Uncategorized Tags : 

Un contacteur jour/nuit est un mécanisme permettant de faire des économies en lançant le chauffe-eau la nuit. Il est nécessaire de souscrire à un forfait heures pleines/ heures creuses. Que faire si votre contacteur jour/nuit est en panne ?

Le contacteur jour/nuit connecte votre tableau électrique à votre chauffe-eau. Vous pouvez l’installer vous-même. Cependant, si vous ne vous y connaissez pas suffisamment en électricité, il est préférable de laisser faire un électricien pour des raisons de sécurité. Ce mécanisme, couplé au forfait heures creuses, peut vous permettre de faire des économies. En lançant le chauffe-eau à des horaires où le tarif électrique est moins cher, les tarifs seront plus intéressants. Cette économie ne sera effective bien sur que si vous n’avez pas de panne sur votre contacteur jour/nuit. Celui-ci doit bien être relié au chauffe-eau et aux différents câbles électriques.

Les 3 causes principales d’une panne de contacteur

Si votre contacteur jour/nuit est défectueux, il ne pourra pas fonctionner, et ne lancera donc pas votre chauffe-eau électrique. Vous perdrez tout le bénéfice de votre forfait heures pleines/ heures creuses.

1. Les cables du contacteur sont débranchés

Il arrive que les câbles fixés au mécanisme se détachent, du fait de vibrations dans le tableau électrique par exemple. Il faudra alors vérifier que les câbles sont bien fixés sur le contacteur ainsi que dans le disjoncteur qui lui est relié. Au besoin, il faudra revisser les fixations des peignes ou des câbles électriques dans le contacteur ou le disjoncteur.

2. La bobine du contacteur jour/nuit est HS

Il est possible que la bobine qui fait passer le courant soit cassée. Elle peut être défectueuse ou simplement usée. Dans ce cas, l’électricité ne pourra pas traverser le contacteur jour/nuit, qui ne pourra donc pas lancer votre chauffe-eau.

3. Les prises C1 et C2 ne fonctionnent plus

Il arrive que votre chauffe-eau ne fonctionne qu’en marche forcée. La marche forcée de votre chauffe eau permet de ne pas utiliser les horaires heures creuses de votre forfait, mais de faire tout de même fonctionner votre appareil. La panne provient alors ou des prises C1 et C2 branchées sur le compteur, ou de la bobine de votre contacteur jour/nuit.

Et si la panne venait d’ailleurs ?

Il faudra tout d’abord vérifier si la panne provient bien du contacteur. Avant toute chose, il faut s’assurer que son alimentation se fait correctement. Pour ce faire, il faudra vérifier que les bornes C1 et C2 fonctionnent correctement. Vous devrez alors shunter les fils connectés en C1 et C2 pour voir si votre contacteur se relance. Si le courant fonctionne, la panne peut venir du contacteur, qui est peut être défectueux, ou de la bobine du contacteur. Dans ces deux cas il faudra remplacer votre contacteur jour/nuit.

Prenez les mesures de sécurité qui s’imposent

Si vous avez fait l’installation vous-même, vérifiez bien que vous avez inséré les fils de phase et les fils neutres dans les bornes adéquates. N’oubliez pas avant toute réparation ou intervention électrique de couper le courant dans les pièces et sur l’appareil sur lesquels vous intervenez.


  • 2

Pourquoi les fusibles sautent ?

Category:Uncategorized Tags : 

Pourquoi les fusibles sautent ?

Les fusibles sautent dans un logement pour deux raisons.

  1. Ils peuvent “sauter” de manière brusque, cela est dû à un cour-circuit, (deux fils qui se touchent, on appelle cela un court-circuit franc).
  2. Ils peuvent “sauter” dû à une surcharge sur la ligne électrique, dans ce cas le ou les fusible sauteront au bout d’un certain temps.

Mais au fait qu’est ce qu’un fusible ?

Fusibles

Sur une ligne électrique d’un circuit lampe par exemple monté en 1,5 mm2, le filament de ce fusible sur ce circuit sera d’une section beaucoup plus petit afin de permette qu’il puisse “sauter” en cas de problème, on dit alors que l’on crée un “Point faible” sur la ligne électrique.

 

 

Le tableau électrique

Voici les différents tableaux électrique au cours de l’évolution des normes.

Que trouvons nous dans un tableau ?

En premier lieu vous avez le disjoncteur principal de 500 mA que l’on a coutume d’appeler “La coupure générale”.

Puis dans le tableau proprement dit vous avez : soit :Des petits boitiers ou porte fusible qui protègent chaque installation de votre logement

ou des modules (disjoncteurs).

Vous avez un tableau avec des fusibles

En cas de coupure générale, Il est important de savoir qu’au moins un point a été relié à la terre, c’est la raison pour laquelle toute l’installation a sauté par mesure de sécurité. Le fusible n’a pas sauté car il n’y a pas eu de court-circuit, dans ce cas seulement le disjoncteur général n’aurait pas sauté.

Que faire ?

Retirer tous les fusibles et les replacer un par un pour déterminer le circuit défectueux, une fois repéré replacer les autres fusibles et réenclencher le disjoncteur général afin de rétablir le courant dans la partie restante du logement. Il faut maintenant repérer d’où provient ce défaut de courant, s’il vient de la prise ou de l’appareil, changer de prise, si le problème persiste, cela veut dire que votre appareil est défectueux, sinon c’est un problème sur votre circuit prise

Si vous avez déterminé que le problème vient de la prise, N’INTERVENEZ JAMAIS VOUS MÊME FAITES APPEL A UN PROFESSIONNEL

Vous avez un tableau avec des disjoncteurs

Lorsque survient un problème avec des disjoncteurs modulaires, il faut procéder comme suit :

Ramener vers le bas (ou mettre sur “OFF”) tous les modulaires, puis réarmer un par un jusqu’à celui incriminé. (c’est à dire jusqu’à que ça disjoncte une nouvelle fois). Vous avez trouvé l’endroit où se trouve le problème. Il faut maintenant déterminer quel appareil est coupable, voir si vous avez des étiquettes avec un pictogramme sur les modules afin de repérer l’appareil, dans la négative, il va falloir  chercher quel circuit électrique n’est plus sous tension.

Il faut maintenant procéder à une dernière étape, déterminer s’il s’agit d’un court-circuit sur l’appareil, ou d’une surtension. Eteignez tous les appareils et rallumer uniquement ceux connectés sur le disjoncteur en question. Si tout fonctionne, cela veut dire que vous avez une surcharge. (Voir avec votre fournisseur d’énergie). Si le problème persiste, c’est votre appareil qui est défectueux ou le circuit prise.

Problème local

Avec des disjoncteurs, il se peut que l’un d’entre eux ne veuille pas se réarmer : Un court-circuit est présent sur la ligne, soit dans l’appareil ou sur le circuit prise.

Débrancher l’appareil, essayer de réarmer le disjoncteur , s’il saute à nouveau le problème est dans le circuit prise. faire de même avec les fusibles. en veillant de brancher un autre appareil sur la prise pour vérifier si ça fonctionne sinon le fusible à fondu.

ATTENTION

Lorsque vous changer un fusible, veuillez à respecter la bonne intensité (ampérage) de celui-ci. n’essayer jamais de “réparer un fusible avec du papier aluminium, car vous augmenterez l’intensité et le problème étant toujours présent vous risquer le mettre le feu à cause de la surchauffe des conducteurs, ce sont les conducteurs qui serviront de “point faible”.

 

 


  • 0

Éclairage : conseils pour choisir ses lampes

Category:Uncategorized Tags : 

LampesAprès plus d’un siècle d’existence, en décembre 2012, le règne des lampes à incandescence nous quitte pour laisser sa place au profit de trois types de lampe plus économique :

Halogènes dites « éco » mais encore énergivores devraient disparaître l’année prochaine.

Fluorescentes

Led

Ces trois type de lampes ont complètement bouleversé nos critères de choix. Pour comparer les performances des modèles qui les ont remplacées, il faut désormais prendre en compte d’autres indices que les watts.

 

Différence entre une ampoule et une lampe

 

On a coutume d’employer indifféremment le terme de lampe ou ampoule pour désigner le même objet.

 

Explication : Une ampoule n’est que le contenant des composants de la lampe. C’est une enveloppe en verre, de différentes formes qui enferme des éléments qui interagissent entre eux dans une atmosphère gazeuse pour produire de la lumière artificielle. L’ampoule est solidaire d’un culot métallique chargé d’établir le contact avec la douille électrique. On peut trouver sur le marché un grand choix de modèles dites à baïonnette (B22) ou à vis de petit ou grand diamètre (E14, E27).

 

HalogèneLa lampe halogène

Les halogènes sont conçus pour produire de la lumière en chauffant à très haute température un filament de tungstène. A contrario des lampes à incandescence classiques (fabriquées sous vide) des gaz (brome, iode…) sont injectés dans leur ampoule. Ces gaz permettent de créer une lumière plus intense en soumettant le filament à des températures plus élevées. Elles ont une durée de vie plus longues par rapport aux lampes à incandescentes,

 

lampe fluorescenteLampe fluorescente ou fluocompacte

Les lampes fluorescentes compactes (LFC), sont aussi appelées lampes fluorescentes ou lampes fluocompactes, ce sont des lampes à basse consommation d’énergie, équipées d’un tube fluorescent (parfois dissimulé dans une seconde ampoule) et d’un ballast électronique.

 

Les avantages de la lampe fluocompacte

Du fait qu’elles sont sans filament, ces ampoules fluocompactes sont dotées d’une durée de vie nettement supérieure à celle des ampoules à incandescence. Elles contiennent un mélange d’argon, de vapeur de mercure et de poudres fluorescentes qui émet de la lumière par fluorescence sous l’effet du courant électrique.

Ce mécanisme produit un rendement énergétique supérieur à celui des ampoules à incandescence, y compris les ampoules halogènes, et produit moins de chaleur.

 

Lampe led

L’ampoule LED est un nouveau type d’éclairage qui s’est très répandu ces dernières années : Ce type de lampe utilise la technologie des LEDs. Elle émet donc de la lumière grâce à un courant électrique. Elle est plus économique, dure plus longtemps, s’allume instantanément, esthétique, chauffe moins que l’halogène et émet moins de rayonnement que les lampes fluo compactes.

Petit rappel : “LED” est un acronyme de : Light-Emitting Diode  on devrait dire “DEL”  diode électroluminescente.


  • 0

Travaux d’électricité

Category:Uncategorized Tags : 

Vous pouvez effectuer des travaux d’électricité dans votre logement, du moment que vous posséder un compteur. Mais pour ce faire, vous serez obligé de respecter les normes, si vous ne voulez pas courir le risque d’accidents. Avant toute intervention sur le tableau électrique, une prise ou une lumière, veillez à couper le disjoncteur général.

Travaux d'électricitéQue pouvez-vous réaliser ?

Vous avez le droit d’effectuer des travaux électricité chez vous, sans passer par un électricien professionnel, à condition bien-sûr de respecter les normes en vigueurs, telle que la norme réservée aux installations électriques appelée NF C 15 100.

Il est très important de ne pas acheter du matériel bon marché pour votre tableau, ou votre appareillage, votre sécurité et celle de votre famille en dépend. Le matériel que vous achèterez  devra répondre à des exigences de qualité, assurez-vous qu’il soit estampillé CE, ou NF. Pour être sur, achetez des marques connues.

Conseils de sécurité pour des travaux d’électricité

Si vous devez intervenir sur le tableau, pour remplacer un module défectueux ou en rajouter un autre, il vous faudra suivre ces quelques conseils de sécurité pour vos travaux d’électricité

  • Couper le courant ( On ne le dira jamais assez)
  • Repérer les câbles ou les fils (Ne pas hésiter à les marquer, petit conseil prenez une photo avant le démontage, en cas de doûte vous pourrez toujours vous retrouver d’après la photo).
  • Respecter les polarités

Le fil bleu est toujours le neutre

Le fil vert/jaune est toujours la terre

Les autres seront toujours des phases (là où passe le courant) ou des retours

Quels Outils ?

Pour bien travailler, vous aurez besoin :

outils d'électricien

  • D’une pince coupante
  • D’une pince à dénuder
  • D’une pince plate
  • D’une pince à bec
  • De marteau, dont un pour les moulures
  • De tournevis  d’électricien  cruciformes et plats (si possible isolés)
  • D’un tournevis testeur (afin de déterminer les phases), et pour celles et ceux qui savent s’en servi, d’un multimètre
  • D’un jokari outil pour dénuder les câbles
  • D’un niveau, et de rubans adhésif de différentes couleurs
  • D’une scie métallique

Avec ces quelques outils de base vous pouvez vous livrer à vos travaux d’électricité